Tour d'Europe en Fourgon Aménagé !!!
Voila le blog de notre voyage en Europe durant 8 mois en camion aménagé.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques

01 France
02 Suisse
03 Luxembourg
04 Belgique
05 Pays Bas
06 Allemagne
07 Danemark
08 Suede
09 Norvege
10 Finlande
11 Estonie
12 Lettonie
13 Lituanie
14 Pologne
15 Republique Tcheque
16 Slovaquie
17 Ukraine
18 Roumanie
19 Bulgarie
20 Turquie
21 Grece
22 Macedoine
23 Serbie
24 Bosnie
25 Croatie
26 Slovenie
27 Hongrie
28 Slovaquie
29 Autriche
30 Republique Tcheque (bis)
31 Allemagne (bis)
32 Autriche (bis)
33 Italie
34 France (bis)
35 Espagne
36 France ( fin ! )
Amenagement du Camion
Coups de Coeur
Coups de Gueule !
Evenements
Flux RSS
Nous tous
Petites balades en camion
Pour nous contacter...

Sites favoris


Golf club Impérial Balaton
Camping Sirena le meilleur camping de Croatie !!!!


Jour 117 (30 novembre 2010)

 Kms parcourus : 264

 

 Il fait un temps pourri ! Il a plu toute la nuit, et ça n’a pas l’air prêt de s’améliorer ! On en profite pour avancer, on roule toute la journée.
 
Il commence à faire sombre. On aimerait s’arrêter dans une ville juste avant la frontière turque pour la passer de jour le lendemain, mais on ne trouve rien avant !!! Juste des petits bourgs totalement paumés, délabrés, et franchement pas rassurants !
 
 
Tant pis, on se lance pour la frontière ! Et on fait bien ! On ne sait pas si c’est parce que c’est la fin de journée pour les douaniers de service, mais ils sont d’une flemme ! C’est cool pour nous ça ! On passe à un premier guichet où le mec nous demande simplement où on va, puis il nous tamponne nos visas. 2ème guichet pour enregistrer le véhicule, et 2ème tampon ! Puis, dernier bureau, où 2 douaniers turcs sont affalés sur leurs fauteuils. Ils daignent lever la tête pour nous demander si on a des trucs à déclarer, on répond que non… c’est bon, ils ne se déplacent même pas. On remonte dans le camion, et 20m + loin, on arrive à un dernier guichet (on se disait aussi, bizarre de ne pas s’être fait fouiller !). Quand il nous voit arriver, le douanier fait un grand sourire à la vue des malles sur le toit (pas bon ça !), il demande un truc à son collègue dans la cabine. Il a l’air de lui répondre « c‘est bon laisse les passer », il a pas du tout l’air motivé à quoi que ce soit !  Ils nous ouvrent la barrière, et c’est bon, on est en Turquie !
 
On roule jusqu’à la première grande ville : Kirklareli, où on dort sur le parking d’un hôtel.
 
Un petit comparatif avec 2 vidéos la première une des routes qu'on a pris lorsque on quitter la Bulgarie.
 
 
Et quand on rentre en Turquie .....
 
 
Ca tranche hein ..... 


Publié à 07:13, le 24/02/2012, dans 20 Turquie, Kırklareli
Mots clefs :
Lien

Jour 118 (01 décembre 2010)

 Kms parcourus : 216

 

On se lève tranquille. Après qu’Alexys ait un peu avancé le blog, on prend la route pour Kylios, petite ville à 25kms au nord d’Istanbul. On compte s’y caler pour pouvoir aller à Istanbul en transport en commun, car il est fortement déconseillé de s’y aventurer en voiture, tellement c’est le bronx pour se déplacer et se garer.

 

Sur la route, on prend l’autoroute. Seulement, il y a un système bizarre à l’entrée, qu’on ne connaît pas. Il y a des bornes comme chez nous, mais pas de ticket ni rien. On appelle sur l’interphone pour demander comment ça marche avant de s’y aventurer, mais personne ne répond. On peut pas faire marche arrière de toute façon, alors on passe, on verra bien à l’arrivée !

 

A la sortie d’autoroute, il y a de nouveau les bornes bizarres, pas de guichetiers ni rien. Mais cette fois, il y a une barrière et on se retrouve bloqué ! Là, un mec vient nous voir et nous explique qu’il faut une carte pour passer. Il nous montre qu’en passant la carte sur la borne, la barrière s’ouvre. Il veut nous la vendre pour 30€, c’est super cher !!! Je suis super méfiante, je le sens pas ce truc là. Je lui demande si la carte est ensuite valable pour toutes les autoroutes dans le pays ensuite, il me dit « oui oui » mais bon, je le sens toujours pas.

Le truc, c’est que le monde commence à s’accumuler derrière nous, et qu’on ne va pas rester bloqué là toute la journée. Du coup, on cède et on lui prend sa carte, on verra bien ! On est dégouté ! Depuis le début du voyage, on évite tout le temps les autoroutes, et pour une fois qu’on en prend une, on sent qu’on va se faire niquer ...

 

Une fois arrivé à Kylios, on trouve un camping toujours ouvert à cette saison car chez l’habitant ! Cool ! Enfin, un peu de chance !

Pour fêter ça, et le retour du beau temps, petit barbecue le soir !!! Ca faisait longtemps !

 

Et pour une fois on a décider de faire une vidéo qui sert à rien, juste la vie à bord.

 



Publié à 07:12, le 24/02/2012, dans 20 Turquie, Istanbul
Mots clefs :
Lien

Jour 119 (02 décembre 2010)

 Kms parcourus : 0

 

On se réveille très tôt pour aller jusqu’à Istanbul, et on fait bien ! Il y a 3 transports en commun à prendre en tout ! Ce qui nous prend 2h pour faire 25 bornes, ce qui nous cintre déjà une bonne partie de la matinée...
 
Bref on arrive dans le centre historique, qui est finalement assez petit par rapport à la taille de la ville qui elle est vraiment immense !
 
On va faire un tour dans le grand Bazar, c'est pas mal ça vaut le coup d'être vu, mais les gens sont tellement casse couille à vous racolé tout les 5m (je compte large.....), ça sera pareil dans toute la ville, tout les commerces, snack, resto..... Il sont tous sur les trottoir à vous alpagué de façon très lourde et insistante même quand vous dites non, du coup notre tempérament qui d'habitude est assez avenant et ouvert deviens vite froid et désagréable !!!
 
L'entrée du Bazar
 
 
 
Ensuite on retourne vers les deux grandes mosquée de la place principal, on visitera la première, la mosquée Bleu après avoir attendu une bonne demi heure le temps que la prière soit fini, l'entrée étant interdite pendant ce temps.
 
 
 
Les plafonds
 
 
On passe à coté de la deuxième mosquée que nous ne visiteront pas, qui d'ailleur je crois n'est pas ouvert à la visite.
 
 
Ensuite on se dirige vers le marché aux épices, en faisant un détour par un parc dans le centre.
 
 
Puis promenade sur le fameux marché au épices, c'est cool à voir mais les gens sont tellement casse burne que ça gâche vraiment le truc, dommage.
 
 
 
 
 Après tout ça on se retape 2h30 ce coup si de transport en commun, retour au camping, et pour se remettre des émotions on se refait un petit barbeuk qui va bien !!!


Publié à 07:11, le 24/02/2012, dans 20 Turquie, Istanbul
Mots clefs :
Lien

Jour 120 (03 décembre 2010)

 Kms parcourus : 198

 

Le matin, on ne se presse pas ! On range tout. Le linge est propre, et sec ! (oui je sais, on parle du linge souvent mais c’est tellement la galère les lessives, que ça vaut le coup de le dire quand elles sont faites ^^).
 
On dit au revoir à la petite dame qui a cohabité avec nous sur le terrain de camping. Elle vit dans un tout petit algeco avec son perroquet, et a été adorable avec nous (elle nous a même rapporté du pain ce matin !). Puis, on y va !
 
On essaye d’avancer un peu. On passe Izmit et Adaparazi, pour dormir sur une station-service à Sakarya.
 


Publié à 07:10, le 24/02/2012, dans 20 Turquie, Sakarya
Mots clefs :
Lien

Jour 121 (04 décembre 2010)

Kms parcourus : 454
 
 
On change de plan ce matin ! On décide de ne pas aller jusqu’à Ankara. On a vu des photos, des avis et des guides, et ça n’a pas l’air si intéressant et si beau que ça finalement. On ne se sent pas de se re-taper un bordel monstrueux dans une grande ville si ça n’en vaut pas vraiment la peine !

 

On part donc pour le Sud,  mais juste avant ça on s'arrête sur une station pour faire un gros lavage du cam, faut dire que les piste roumaine, bulgare, ukrainienne....Ne l'on pas arrangé.

 

Allez femme au travail !!!

 

C'est déjà mieux .....

 

Ensuite on attaque vraiment la route, aujourd'hui sera d'ailleur notre étape la plus longue du voyage avec ses 454 kms.

 

On était étonné que le guide que l'on a ne parle que très peu du centre de la Turquie, on comprendra pourquoi sur la route, c'est vraiment désertique, on traverse des steppes sur des kilomètres, c'est assez magnifique et impressionnant, on traversera quelque village et une ou deux petite ville.

 

 

Du coup pour couvrir cette étape on se relaye au volant, et pendant que Valerie conduit calage de film....La classe !!!

 

 

Le soir on s'arrêtera dormir à Sparte que l'on pensé visiter le lendemain, mais au final il n'y a rien à voir, on s'attendais à des vestiges et truc du genre, étant donner que la ville est "légendaire" dans les films et tout mais non, il n'y a rien !



Publié à 07:10, le 24/02/2012, dans 20 Turquie, Isparta
Mots clefs :
Lien
<- Page précédente